— haut les mains peau de lapin

Alors, alors ? J’ai fait durer le suspense bien trop longtemps ! Qui a remporté un bel exemplaire de Maxence Lepou ? Le hasard a désigné Olivia ! Youhou !

Mais touchée par votre enthousiasme, j’ai décidé de faire des lots subsidiaires : MiLK et Melle Gaëlle recevront des petits badges Maxence Lepou !

Oui, ça fait beaucoup de points d’exclamation.

Brest Brest Brest Le bocal

Et je précise que Maxence Lepou est toujours disponible…

Autre chose, et pas des moindres : il faut aider Le Bocal !

L’atelier galerie a lancé un appel à contribution pour pouvoir accueillir des gens trop cool avant la fin de la saison :

- Icinori : ils sont deux, un couple de dessinateurs, Mayumi Otero et Raphaël Urwiller. Passionnés d’estampes, ils ont lancé leur maison d’édition associative. Ils travaillent pour Le Monde, XXI, Le Tigre, la RMN, etc.

2013-02_Icinori_FLY

- Camilla Engman : on ne présente plus l’illustratrice suédoise.

camilla

- Bonnefrite : j’avoue, je ne connaissais pas mais les images font très envie.

kkbb-bonefrite

C’est canon, ils méritent qu’on leur donne un petit coup de pouce.

Il reste 6 jours pour participer et c’est ici que ça se passe.

NB : la 1ère photo de l’article, c’est une photo que j’avais prise pendant l’expo Brest Brest Brest du Bocal il y a un an et des bananes.

Read More

Après des mois d’hibernation, me revoilà à la veille de Noël. Je ne vais pas mentir, c’est pour ouvrir mes cadeaux de Noël que je me suis réveillée. Mais quitte à être là, je fête également Noël avec l’internet. Et même que j’ai deux cadeaux pour l’internet. Quel suspense. 1. Internet, mon p’tit cœur, je t’offre une idée GÉNIALE pour tes cadeaux de dernière seconde : pourquoi n’offrirais-tu pas un magnifique album jeunesse pour Noël, le splendide Maxence Lepou, illustré par Gwen Keraval, écrit par moi-même et édité par les éditions Fleur de ville ? 2. Internet, mon p’tit chat, tu veux tenter de gagner un Maxence Lepou que j’aurais emballé pour toi avec amour ?

Maxence Lepou

Je sais, ça fait beaucoup d’info.

Pour résumer : c’est Noël, que ceux qui veulent un Maxence Lepou sous leur sapin me laissent un gentil petit mot dans les commentaires ! Si en plus vous partagez ça sur les réseaux sociaux, je vous fais un bisou. Vous avez jusqu’au 24 décembre 23h59.

Et sinon, je suis sûre que votre libraire préféré peut vous aider !

Je pose les informations ici, au cas où : Maxence Lepou, de Marie Signoret et Gwen Keraval, éd. Fleur de ville, 32 p., 12,90 euros.

Read More

Lyonnaises fauchées, j’ai une bonne nouvelle pour vous. J’ai la joie de vous annoncer… roulements de tambour… que le 21 octobre à partir de 18 heures… roulements de tambour… j’organise avec Maureen, Héloïse, Sarah, Isacile et Mélisande un chouette vide-dressing !

VD

Parce que je ne peux décemment pas continuer à garder toutes ces chaussures trop grandes / trop petites, toutes ces robes que j’ai tellement portées qu’elles en ont encore leur étiquette, tous ces vêtements en XS – mais si, un jour, je rentrerai dedans ! – ou en XL – mais si, le porté loose, c’est cool ! -, toutes ces erreurs de soldes…

« Où ça ? Où ça ? », allez-vous me dire. Notre Vide-dressing, tea time et friandises aura lieu – la super classe – dans le joli cocon de Chez Guillemette – 11 rue Jacques Dauphin, Lyon 2ème.

Au programme, fringues à petit prix donc et douceurs de Guillemette ! Et une après-midi d’automne, ça ne sera pas de refus, non ?

Plus de renseignements ici.

(Et un grand cœur à Mélisande pour le visuel ♥)

Read More

L’info en passant est cool si je puis me permettre : samedi le magazine Georges, le trop cool magazine Georges, organise une surprise party pour fêter sa nouvelle formule – plus grande mais toujours aussi canon !

magazine Georges

La Georges’ party aura lieu de 14 à 18 heures aux éditions Grains de Sel (75 rue Chaponnay, Lyon 3ème) et il s’y passera plein de choses cool cool cool. Pour ma part, j’y ferai un saut en début d’aprèm. Et j’espère bien avoir un tatouage dino de folie sur mon biceps !

Pour les non-lyonnais, Georges fait une tournée française, surveillez leur page Facebook.

Read More

Il paraît que les vacances, c’est fini. Parlons donc d’une BD dont il faut ABSOLUMENT que je vous parle depuis des mois – voire des années puisque je n’avais déjà pas pris le temps de parler du pourtant déjà excellent premier tome – : L’Année du lièvre de Tian.

année-du-lièvre-Tian-1

J’avais beaucoup aimé le premier volume de L’Année du lièvre, Au revoir Phnom Penh - sorti en 2011 déjà chez Gallimard -, et n’attendais donc qu’une chose – en plus de Noël et mon anniversaire – : la sortie du deuxième tome… Dans Au revoir Phnom Penh, c’était l’arrivée au pouvoir des Khmers rouges en avril 1975 et l’histoire d’une famille obligée de fuir la capitale… Dans Ne vous inquiétez pas, les Khmers rouges ont désormais pris le pouvoir.

année-du-lièvre-Tian-2

« Vous garder n’est pas un gain, vous détruire n’est pas une perte. »

Rattrapés par la milice alors qu’ils tentaient de fuir le Cambodge, Khim, Lina et leur famille sont envoyés dans le village de Roneam. Là, ils apprennent la réhabilitation par le travail, le mépris des intellectuels et la violence de ce nouveau régime qui ne tend qu’à la destruction de l’individu : « Grâce à Angkar [l’organisation], nous avons gagné la guerre ! Mais la révolution n’est pas terminée ! Il faut maintenant reconstruire le pays ! [...] Désormais la campagne sera notre école ! La terre notre papier ! La charrue notre stylo ! Nous écrirons ainsi notre histoire en labourant ! »

Le système maintient Khim et Lina dans une peur constante, les espions sont partout et les fautes faciles à inventer : « Ce qui peut faire de vous un ennemi caché d’Angkar. Hésiter lorsqu’on est interrogé sur son passé. – Mèt ! Tu faisais quoi avant ?! – Euh… J’étais vendeur ambulant… Avoir un physique noble et distingué. – Avec ton allure, on dirait que tu as été patron toute ta vie…

- … Ne pas connaître le travail de la campagne. – Fais moi voir tes mains ?! Menteur, elles ne sont même pas calleuses ! – C’est vrai. Je vous le jure ! »

Les personnages sont très beaux, les détails du quotidien rendent avec finesse l’horreur, l’absurde et l’humanité qui survit malgré tout.

Des albums à lire à tout prix.

Et j’ai dit aussi que les couleurs étaient parfaites ?

Enfin, si l’urgence de parler de L’Année du lièvre se fait aujourd’hui encore plus urgente qu’il y a 2 ans c’est que ce soir, à 19 heures 30, Tian sera à la librairie La voie aux chapitres (4 rue Saint-Jérôme, Lyon 7ème) pour une rencontre autour de L’Année du lièvre – oui, tout est lié.

Plus d’info sur le blog de La voie aux chapitres et sur le blog de Tian.

On attend le troisième tome maintenant…

Read More

Je suis super en retard, je suis inexcusable.

Trou spatio-temporel, tout ça, tout ça.

Bref, il y a quelques mois – hum ! – on m’a proposé de participer aux coups de cœur blogueurs des Nuits de Fourvière… J’ai survolé le programme – hésité avec Anna, qui a l’air d’être une chouette adaptation de l’Anna de Gainsbourg – et mes yeux se sont arrêté sur Lescop ♥

Le 17 juillet.

Je sais, il n’est pas la tête d’affiche.

Lescop ♥

Lescop_1_antoinecarlier

En décembre, je l’avais vu dans la petite salle du Marché Gare, c’était canon. Même que c’était Mélisande qui avait fait l’affiche…

lescop

Lescop, il a des faux airs de Ian Curtis sur scène mais quand on l’écoute, on pense à Etienne Daho – j’adore Etienne Daho. Lescop, c’est de Cold Wave super canon et en français. Sur scène, il est intense et émouvant à la fois.

Bref, j’avais envie de le voir sur une grande et belle scène comme celle des Nuits de Fourvière… Une première partie qui s’annonce wunderbar!

CocoRosie_1_DR

Ensuite, on pourra voir Cocorosie… Alors que j’ai longtemps eu du mal avec les sœurs folkeuses, je dois avouer que j’aime beaucoup leur dernier album, Tale Of A Grass Widow, leur cinquième album. Le folk s’acoquine avec l’électro, le trip-hop et même le rock psychédélique… avec toujours cette vision de la vie un peu angoissante et fascinante.

Puis Sinéad O’Connor. Révélée à la fin des années 80 par sa reprise de Nothing Compares 2 U de Prince, c’est un personnage atypique et fort.

Et les Nuits de Fourvière me permettent de vous faire gagner deux places pour cette soirée du 17 juillet.

Comment participer ?

Pour jouer, tu likes ma page Facebook – si ce n’est pas déjà fait – et tu m’envoies un petit mail avec nom et prénom à hautlesmainspeaudelapin(at)gmail.com avec « Concours Nuits de Fourvière » en objet. Et hop ! Vous avez jusqu’au 12 juillet 23h59 pour jouer !

Et pour le reste de la programmation Nuits de Fourvière, c’est par ici !

Read More

Ça a commencé hier soir mais c’est la fête à Villeurbanne jusqu’au 22 juin : nous sommes en pleines Invites de Villeurbanne !

Joie !

D’autant plus que cette année encore, ils se sont dépassés en termes de programmation. Et c’est toujours tout gratuit ! Qui dit mieux ?

Pour mon plus grand malheur, je ne serai pas à Lyon ce week-end… Mais, s’il vous plaît, allez-y pour moi ! Je vous prescris trois concerts…

1. SKIP&DIE

On se dépêche, ça, c’est ce soir à 22 heures au square de la Doua ! SKIP&DIE, c’est Cata.Pirata, plasticienne et chanteuse d’Afrique du Sud, et Jori Collignon, producteur hollandais. Hip-hop, funk, électro, pop… Un peu tout à la fois et c’est canon ! Leur premier album, Riots in the jungle vaut le détour.

Vous me direz de quelle couleur étaient ses cheveux ?

2. Thomas Fersen

Ça ne me rajeunit pas mais Thomas Fersen, c’est un des premiers concerts où j’ai été… J’étais ado, à l’époque dans la Drôme, il y avait Le petit festival en herbe… et je suis tombée amoureuse de Thomas Fersen ! Ses histoires de chauve-souris et de parapluie, de Zaza la chienne qui pue, d’assassin sympathique, d’amours malheureuses… Vous lui ferez un bisou pour moi le 22 juin à 20 heures 30.

3. La Femme

Pour ceux qui auraient raté La Femme au Kao il y a quelques mois, foncez, c’était canon au-delà du canon ! Et c’est le 22 juin à 23 heures 55.

Plus d’infos par ici. La programmation est dense, notamment la journée avec plein de spectacles de rue qui ont l’air cool dans tout Villeurbanne.

Je file mais n’oubliez pas le concours pour les pass VIP Les Inrocks Lab par ici

invites de villeurbanne

Read More